Print

Qu’est-ce que la prévention des infections?

La prévention des infections rassemble les différentes pratiques relatives à la gestion des substances infectieuses dans le but de minimiser ou d’éliminer la propagation d’une infection d’une personne ou d’un environnement à l’autre. Les contacts physiques entre les athlètes, l’utilisation de pièces d’équipement et d’installations communes (équipement de protection individuelle, serviettes, gourdes, douches, vestiaires) et le contact avec les surfaces (tapis de sol, gazon artificiel, terre, pelouse, équipement de gym ou de musculation) peuvent être des vecteurs de transmission des infections1.

 

Équipement de protection individuelle (EPI)

Gants jetables

Le port de gants jetables imperméables (en latex ou en vinyle) est primordial pour tout individu en contact avec du sang, des produits sanguins, des fluides corporels, des plaies ouvertes ou des lésions (peau non intacte), ainsi qu’avec des objets ou des surfaces ayant été souillés par du sang ou d’autres liquides organiques.

Dispositifs nasaux/buccaux
Un embout buccal, un masque de bouche-à-bouche ou tout autre dispositif de ventilation doivent être accessibles dans les environnements où une situation de réanimation peut survenir. Toutefois, le risque d’infection étant infime, personne ne devrait hésiter à administrer le bouche-à-bouche à une personne en détresse si de tels dispositifs ne sont pas accessibles. 

Linge

Le linge et les vêtements souillés par du sang ou d’autres liquides organiques peuvent être lavés avec le reste de la lessive.

 

Soins des plaies

Les plaies ouvertes doivent être couvertes avant une compétition ou un entraînement. Si un saignement survient lors de la compétition ou de l’entraînement, l’individu doit se retirer jusqu’à l’arrêt du saignement. La plaie doit être nettoyée avec une solution antiseptique et bien recouverte avant que l’individu puisse réintégrer le jeu. Si l’uniforme ou l’équipement de l’individu est souillé de sang, l’uniforme ou l’équipement doit être changé ou nettoyé avant le retour au jeu afin d’assurer la sécurité des autres participants pouvant être en contact avec l’équipement souillé.

 

Hygiène des mains

Une bonne hygiène des mains est l’outil le plus efficace pour prévenir la transmission des infections. Utilisez les Quatre moments-clés de l’hygiène des mains pour savoir quand pratiquer l’hygiène des mains dans un milieu de soins :

  1. Avant le premier contact avec un patient
    Avant de revêtir l’équipement de protection individuelle et de soigner un patient.
  2. Avant une procédure aseptique
    Avant de soigner une plaie, d’appliquer un bandage ou de manipuler des médicaments.
  3. Après une exposition ou un risque d’exposition à des liquides organiques
    Par exemple, si les mains sont visiblement souillées après avoir retiré les gants.
  4. Après le contact avec le patient
    Après avoir retiré l’équipement de protection individuelle et après avoir manipulé du matériel de soins.

L’utilisation d’un nettoyant pour les mains à base d’alcool contenant entre 60 et 90% d’alcool est recommandée, sauf dans les cas où les mains sont visiblement souillées, auquel cas il est préférable d’utiliser de l’eau et du savon. L’utilisation d’un savon antimicrobien n’est pas recommandée pour la routine d’hygiène des mains habituelle. Lorsque vous utilisez du savon, mouillez vos mains avec de l’eau tiède et appliquez suffisamment de savon pour qu’en frottant, toutes les surfaces de la main, des doigts et des poignets soient couvertes de mousse. Frottez pendant au moins 15 secondes. Rincez les résidus de savon à l’eau tiède et séchez vos mains avec des serviettes de papier jetables.

 

Contamination

Les déversements de sang ou de liquides organiques ainsi que toute autre surface contaminée doit être nettoyée immédiatement avec un mélange d’eau et de détergent à l’aide de serviettes jetables. On doit ensuite désinfecter la surface avec une solution d’eau de Javel puis la laisser sécher. La solution d’eau de Javel doit être composée d’une part d’eau de Javel à base de chlore pour neuf parts d’eau. Une nouvelle solution doit être préparée quotidiennement. Au moment de désinfecter la surface, le port de gants est nécessaire pour prévenir une irritation cutanée. Les germicides employés comme désinfectants dans les milieux hospitaliers peuvent aussi être utilisés pour nettoyer les surfaces. 

 

Objets coupants

Les membres du personnel et les élèves doivent être sensibilisés au dangers des maladies transmissibles par le sang telles que le VIH/SIDA ou l’hépatite A, B et C. Celles-ci peuvent être contractées suite à un contact accidentel avec des « objets coupants » tels que :

  • des aiguilles ou des seringues
  • un scalpel ou des lames de rasoir
  • du verre brisé
  • d’autres objets coupants pouvant avoir été contaminés par du sang ou des liquides organiques.

Manipulation et traitement des objets coupants

  • Ne jamais replacer le capuchon d’une aiguille usagée.
  • Ne jamais séparer l’aiguille et la seringue (les jeter ensemble).
  • Ne jamais disposer d’objets coupants dans une poubelle ordinaire.
  • Ne jamais tenter d’ouvrir un contenant pour objets coupants qui a été fermé et verrouillé.
  • Disposez les objets coupants usagés dans le contenant prévu à cet effet en veillant à ne pas pointer le côté coupant vers vous.
  • Ne jamais insérer les doigts dans l’ouverture du contenant pour objets coupants.
  • Après avoir manipulé un objet coupant, lavez vos mains avec de l’eau et du savon ou à l’aide d’un nettoyant pour les mains à base d’alcool.
  • Avant de quitter le lieu de travail, assurez-vous d’avoir disposé de tout objet coupant de manière adéquate et sécuritaire.

Avant de quitter le lieu de travail, assurez-vous d’avoir nettoyé tout déversement de manière adéquate et sécuritaire.


Adapté librement à partir de :
Safe Work Procedure: Handling & Disposing of Sharps.
UBC Faculty of Medicine.
Alberta Colleges Athletic Association HIV Policies and Procedures;
Sport Medicine Council of Alberta HIV Education Material
1 Davies, HD., Jackson, MA., & Rice, SG. Infectious Diseases Associated with Organized Sports and Outbreak Control. Pediatrics. 2017; 140.

2 IPAC Guidelines: Hand Hygiene. College of Physicians and Surgeons of Alberta.

TOP