Print

Précautions relatives aux ours

L’objectif de ce guide n’est pas de remplacer un cours détaillant les mesures de sécurités à suivre en cas de rencontre avec un ours. Avant de partir en expédition dans les régions de l’Alberta où vivent des ours, il est recommandé de suivre une formation spécialisée.

Informations importantes

La posture et les gestes d’un ours lui servent à établir son rang et à éviter les confrontations. L’activité principale de l’ours est la recherche de nourriture – toute leur vie tourne autour de leur prochain repas. Par conséquent, certains ours associent les humains à la présence de nourriture s’ils ont l’habitude de trouver de la nourriture dans des environnements humains (par exemple, des poubelles publiques).

Saison des ours

1er avril au 30 novembre

Caractéristiques

Les ours se battent à l’occasion, mais utilisent le plus souvent l’évitement, l’immobilisation et la posture afin d’éviter les conflits et, ainsi, réduire les risques de blessure. Leurs structures sociales flexibles leur permettent d’évoluer dans des groupes de densité faible et de concentrer leurs sources de nourriture tout en réduisant le risque de blessure.

Les ours communiquent par le langage corporel et les vocalisations. Ils fonctionnent selon une hiérarchie de dominance. Tous les ours ont des traits communs, mais ils ont aussi des personnalités distinctes.

  • La couleur du pelage peut être noire, cannelle ou blonde. Tous les ours noirs n’ont pas un pelage noir.
  • Leur museau est droit (profil romain).
  • Leurs oreilles sont proéminentes.
  • Ils n’ont pas de bosse importante au niveau des épaules.
  • Leurs griffes sont courtes, laissant des empreintes de petite taille.
  • Les mâles adultes pèsent entre 100 et 200 kg.
  • Les femelles adultes pèsent entre 45 et 100 kg.
  • Leur période d’activité s’étend du printemps à la fin de l’automne.
  • Ils préfèrent la forêt, les régions boisées et la brousse dense (même en hiver).
  • Leur alimentation est variée : jeunes pousses, baies, insectes, poisson.
  • Ils atteignent l’âge de la reproduction à 3,5 ans.
  • La période de reproduction a lieu au printemps. Les oursons (1-4) naissent l’hiver, dans la tanière.

 

  • Leur pelage est, le plus souvent, de couleur brun fauve. La couleur du pelage peut varier, allant du brun pâle au noir. La fourrure peut être parsemée de gris.
  • Leur museau est retroussé.
  • Leurs oreilles de forme arrondie sont plus petites que celles des ours noirs.
  • Ils ont une bosse proéminente au niveau des épaules.
  • Leurs griffes sont longues et apparaissent clairement sur les empreintes.
  • Les mâles adultes pèsent de 182 à 325 kg.
  • Les femelles adultes pèsent de 120 à 215 kg.
  • Leur période d’activité s’étend du printemps à la fin de l’automne.
  • Ils préfèrent les endroits dégagés ou semi-dégagés (contreforts de montagnes, prairies montagneuses). Ils se déplacent vers une altitude plus élevée durant l’été et au début de l’automne.
  • Leur alimentation est essentiellement végétarienne, mais peut inclure le wapiti, l’élan et le chevreuil.
  • Ils atteignent l’âge de la reproduction entre 5 et 7 ans.
  • La période de reproduction a lieu au printemps. Les oursons (1-3) naissent l’hiver, dans la tanière.

 

Prévention des attaques

  • Lorsque vous visitez l’habitat naturel des ours, respectez leur environnement et veillez à ne pas le perturber.
  • Faites du bruit et parlez à voix haute. Utilisez un avertisseur pneumatique (air horn) dans les zones de brousse dense ou près des cours d’eau.
  • N’utilisez pas de cloche à ours.
  • Évitez de vous approcher des carcasses d’animaux. Les baies, les poissons et les carcasses d’animaux sont les principales sources de nourriture des ours, qui voudront protéger leur repas. Apprenez à identifier les signes qu’une carasse se trouve dans les environs, comme la présence de pies ou de corbeaux volant en cercles, et quittez les lieux immédiatement si c’est le cas.
  • Surveillez les indices qui indiquent la présence d’ours dans le secteur tels que des excréments, des empreintes et des signes de fouille (troncs ayant été roulés, roches déplacées, fourmilières endommagées).
  • Demeurez à l’affût de la présence d’oursons. Les ours peuvent devenir agressifs s’ils sentent que leurs petits sont menacés.
  • Déplacez-vous en groupes.
  • Ne quittez pas les sentiers et évitez les randonnées après la tombée de la nuit.

 

Mesures dissuasives

L’emploi de mesures dissuasives vise à créer une expérience négative pour l’ours afin qu’il soit moins enclin à interagir avec les humains à l’avenir.

Les klaxons et avertisseurs sont plus efficaces lorsqu’ils sont utilisés à distance. Prenez toujours le temps d’évaluer la situation avant d’actionner l’avertisseur. Assurez-vous que le secteur est dégagé et que l’ours dispose d’une issue. Un avertisseur n’aura peut-être pas un effet immédiat sur l’ours, qui peut y être habitué.

Il est essentiel de s’équiper d’une bombonne de gaz poivré. Il s’agit de la mesure dissuasive la plus efficace en cas de rencontre rapprochée avec un ours. Gardez le gaz poivré sur vous en tout temps, même lorsque vous dormez. Ne le rangez jamais dans votre sac à dos. Familiarisez-vous avec son utilisation, mais veillez à actionner la bombonne loin des secteurs utilisés par les humains puisque le gaz peut attirer les ours.

 

Conseils de sécurité en cas de rencontre avec un ours

Si un ours s’approche de vous, immobilisez-vous et restez calme. Ayez votre bombonne de gaz poivré à portée de main et évaluez le comportement de l’animal afin de déterminer la raison pour laquelle il s’approche.

  • Comportement défensif : Peut survenir si l’ours est déstabilisé par une présence inattendue ou s’il se sent menacé. Signes d’un comportement défensif :
    • Vocalisations : L’ours respire bruyamment, souffle, aboie, gronde et fait claquer sa mâchoire.
    • Signes visibles de stress : Les oreilles de l’animal tressautent et il donne des coups de pattes.
    • Agitation : L’ours pourrait feindre une attaque. Ne courez pas! Il cherche simplement à vous dire de quitter le secteur.
  • Comportement non défensif/prédateur : L’ours est peut-être en mode prédateur s’il vous a repéré mais qu’il ne montre aucun signe de stress. Ce type de rencontre survient surtout la nuit. Bien qu’il puisse s’agir d’une simple curiosité, il est aussi possible que l’animal vous considère comme une potentielle source de nourriture ou qu’il souhaite établir sa domination.
    • Regard fixe : Si l’animal fait preuve d’un comportement prédateur, évitez le contact visuel, qui pourrait être perçu comme une provocation.
    • Déplacements en cercles : L’ours peut tourner autour de vous afin de détecter votre odeur, se rapprochant progressivement pour évaluer la situation.
    • Comportement calme/silencieux : Si l’ours est calme et ne fait pas de bruit, il est possible qu’il vous considère comme une potentielle source de nourriture.

Oreilles et tête dressées : C’est un signe clair que l’animal s’intéresse à vous et qu’il est curieux. (N’indique pas nécessairement un comportement prédateur. Surveillez les autres signes.)

 

Quoi faire en cas d’attaque

Si l’ours n’a PAS remarqué votre présence, éloignez vous lentement en tentant de ne pas attirer son attention.

Si l’ours a remarqué votre présence, restez calme. Parlez-lui calmement afin de lui signifier que vous être un humain et non une proie. Reculez doucement, sans courir. Si vous êtes en groupe, rapprochez-vous les uns des autres afin de signifier que vous n’êtes pas une cible facile, mais n’adoptez pas un comportement menaçant. N’abandonnez pas votre sac à dos – il pourrait vous servir de protection.

Attaque défensive

  • Ne courez pas! Demeurez calme et évitez les mouvements brusques. N’adoptez pas un comportement menaçant.
  • Parlez à l’animal calmement et à voix basse afin de lui signifier que vous n’êtes pas une proie.
  • Si vous êtes en groupe, rapprochez-vous les uns des autres.
  • Si l’ours est très près, utilisez le gaz poivré.
  • Si l’ours approche, ne reculez pas. Il essaie peut-être de feindre une attaque. SI L’OURS ENTRE EN CONTACT AVEC VOUS, FAITES LE MORT!
  • Étendez-vous sur le ventre avec les jambes écartées afin qu’il soit plus difficile de vous retourner.
  • Placez vos mains sur votre nuque afin de protéger votre tête.
  • Lorsque l’ours cesse d’attaquer, demeurez immobile jusqu’à ce qu’il ait quitté le secteur.
  • La plupart des attaques durent environ 2 minutes. Si l’ours continue d’attaquer même si vous faites le mort, c’est qu’il est passé en mode prédateur. DÉFENDEZ-VOUS!

Attaque prédatrice

  • Ne courez pas! Demeurez calme et évitez les mouvements brusques.
  • Tentez de paraître imposant et criez afin de signifier à l’animal que vous n’êtes pas une proie facile.
  • Si l’ours se trouve à bonne distance, utilisez votre avertisseur pneumatique (air horn). S’il se trouve très près, utilisez le gaz poivré.

Défendez-vous avec des pierres et des branches. Visez la tête, le museau et les yeux.

 

Gestion des terrains de camping

Règle du 4-1-1

Il est recommandé de ranger la nourriture, les produits d’hygiène personnelle et tout autre produits parfumés pouvant attirer les animaux dans des sacs ou des contenants anti-ours ou dans des sacs imperméables scellés à bonne distance de votre campement. Les contenants doivent être suspendus à un arbre ou placés sur une plateforme à au moins 4 mètres du sol et à 1 mètre du point de suspension et du tronc de l’arbre.

Règle du 50/50

L’aire de couchage et le lieu d’entreposage des aliments doivent se trouver chacun à 50 mètres de l’aire de préparation des aliments/du feu.

© 2019 - gfrost@ualberta.ca
© 2019 - gfrost@ualberta.ca
© 2019 - gfrost@ualberta.ca
TOP