Print

Qu’est-ce que l’inclusion?

L’inclusion est une attitude et une approche de l’apprentissage qui préconise l’acceptation de la diversité et des différences des individus et fait la promotion de l’égalité des chances pour tous.

 

Principes pour une éducation inclusive

La vision du gouvernement de l’Alberta d’un système d’éducation inclusif repose sur la mise en œuvre de six principes :

  1. Anticiper, valoriser et soutenir la diversité et la différence dans l’apprentissage – Des environnements d’apprentissage accueillants, bienveillants, respectueux et sécuritaires contribuent à créer un sentiment d’appartenance pour tous les apprenants et leurs familles.
  2. Cultiver des attentes élevées pour tous les apprenants – La création d’une culture basée sur des attentes élevées commence par un programme d’enseignement accessible, et des apprentissages constructifs et pertinents. Les éducateurs et les familles agissent de concert en se basant sur l’idée qu’avec les bons outils éducatifs, tous les apprenants peuvent réussir.
  3. Bien comprendre les forces et les besoins des apprenants – Des données pertinentes sont recueillies et communiquées à tous les intervenants du système (enseignants, familles, écoles, autorités scolaires, ministère) afin de promouvoir une meilleure compréhension des forces et des besoins de chaque apprenant.
  4. Éliminer les obstacles dans les environnements d’apprentissage – Tous la partenaires évoluant au sein du système d’éducation travaillent de concert à éliminer les obstacles dans les environnements d’apprentissage afin que tous les apprenants soient en mesure de réussir et de participer activement à la vie scolaire.
  5. Assurer le développement des capacités – Les différents paliers gouvernementaux, les commissions scolaires, les enseignants, les familles et les communautés ont tous un rôle à jouer dans la création et le maintien d’environnements d’apprentissage flexibles et réactifs. Le développement des capacités des élèves est un travail collaboratif qui requiert la participation de chacun de ces acteurs.
  6. Collaborer à la réussite – Tous les partenaires du système d’éducation, incluant les établissements scolaires et leur personnel, les familles, les partenaires communautaires, les institutions postsecondaires, les programmes de formation en enseignement et les gouvernements, s’engagent à collaborer afin de promouvoir la réussite de tous les apprenants.

 

Comment aborder les situations de handicap

Les mots que nous employons peuvent modeler nos idées, nos perceptions et nos attitudes. L’utilisation d’un langage qui place l’individu à l’avant-plan signale le fait que les personnes en situation de handicap sont, d’abord et avant tout, des individus. (Par exemple, dire : « un élève en situation de handicap » plutôt que « un élève handicapé ».)

Lorsqu’on aborde le soutien et les services adaptés, il peut être bénéfique de décrire les besoins de l’élève (en se basant sur ses forces, ses intérêts, son expérience et les défis auxquels il fait face) plutôt que de mettre l’accent sur son handicap.


Adapté librement à partir de :
Inclusive Education. Alberta Education.

TOP