Print

Interdictions

Vérifiez toujours les interdictions en vigueur afin de faire un feu de camp.
albertafirebans.ca

Les essentiels du feu de camp

Savoir préparer un feu de camp est essentiel à la survie en forêt. Les feux de camp ne servent pas seulement à faire griller des guimauves et des saucisses – ils peuvent être une source de chaleur afin de prévenir l’hypothermie. Ils sont essentiels pour faire bouillir et stériliser de l’eau, et bien sûr pour faire cuire des aliments.

Il est tout aussi essentiel de connaître les mesures de sécurité à prendre afin de préparer un feu de camp de manière responsable. Surveillez toujours le feu et assurez-vous qu’il soit complètement éteint avant de quitter les lieux.

Techniques d’allumage

  • Allume-feu
  • Briquet/allumettes
  • Friction

Matériaux

  • Matière inflammable – Une matière mince et fibreuse qui s’embrasera facilement au contact d’une étincelle ou sous l’effet de la friction.
    • Mousses et lichens, herbes sèches, morceaux d’écorce, résine de pin
  • Bois d’allumage – De petits morceaux de bois pas plus larges qu’un doigt qui s’embraseront assez facilement au contact du feu. Le bois d’allumage est la base d’un feu de camp réussi.
    • Bâtonnets, petites branches, roseaux, pommes de pin.
  • Bois à brûler – Des branches ou du bois fendu, pas plus larges que le poignet d’une personne adulte, serviront de combustible à votre feu. Du bois à combustion lente peut nourrir le feu durant plusieurs heures.
  • Bois fendu – Il s’agit de la principale source de combustible pour un feu de camp. Si vous avez l’équipement nécessaire pour fendre du bois, il est recommandé d’utiliser des morceaux de la largeur du genou.
  • Bûches – Des bûches intactes provenant d’arbres tombés peuvent être un combustible durable, mais le feu sera difficile à éteindre et peu rapidement devenir incontrôlable. Leur utilisation n’est recommandée qu’en situation de survie.

N.B. Ne coupez jamais les branches d’arbres vivants pour nourrir un feu de camp. Cette pratique est illégale dans les parcs et les zones protégées. De plus, le bois humide ou vert est un mauvais combustible.

Choisir un emplacement

  • Sur les terrains de camping et dans les aires récréatives, utilisez les foyers et les emplacements désignés pour les feux. Ils sont spécialement conçus pour empêcher le feu de se propager et sont l’option la plus sécuritaire.
  • Si vous ne vous trouvez pas sur un terrain de camping, choisissez un emplacement qui n’est pas surplombé par des branches et qui est exempt d’herbes sèches, de buissons, de feuilles, de branches, de troncs d’arbres ou de mousse de tourbe. Si vous repérez un endroit ayant déjà servi pour un feu de camp, utilisez le même emplacement.
  • Préparez le feu sur un terrain plat, à l’abri du vent.
  • Si aucune source d’eau ne se trouve à proximité, assurez-vous d’avoir à votre disposition un grand récipient d’eau au cas où le feu deviendrait incontrôlable. Lorsque vous avez terminé, éteignez le feu en l’arrosant copieusement, puis brassez, et arrosez encore.

 

Préparer un feu de camp

Avant tout, préparez le site en dégageant un périmètre d’au moins 1 mètre (36 po) à l’intérieur duquel vous vous débarrasserez des feuilles mortes, des branchages et de toute autre matière inflammable. La fondation idéale pour un feu de camp est du sable ou du gravier. Creusez une petite tranchée au centre de la zone dégagée, qui agira comme coupe-vent. Vous pouvez aussi créer un cercle avec des roches en veillant à ne pas déplacer des roches se trouvant près d’un cours d’eau ou dans un secteur riche en minéraux, cas elles présentent un risque d’explosion.

Une fois le site préparé, utilisez la matière inflammable la plus fine à votre disposition, puisque c’est celle qui s’embrasera le plus facilement. Ajoutez graduellement des combustibles plus gros, à mesure que le feu gagne de la vigueur. Une fois le feu bien établi, ajoutez le bois fendu, disposé en forme de tipi.

 

Éteindre le feu de camp1

Arrosez-le, brassez, puis arrosez encore.

  • Laissez le feu se consumer avant de tenter de l’éteindre. Étalez les braises à l’intérieur de l’espace délimité, puis ajoutez de l’eau ou de la terre, puis brassez.
  • Exposez les braises encore ardentes. Arrosez à nouveau, puis brassez jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de fumée ou de vapeur. N’enterrez pas les braises, car celles-ci pourraient continuer de brûler, puis refaire surface et causer un feu de forêt.
  • Alternez arrosage et brassage jusqu’à ce que l’emplacement soit froid au toucher.

Si le feu est éteint de manière adéquate, aucune chaleur ne devrait se dégager des cendres.


1 Alberta Wildfire: Campfire Safety. Gouvernement de l’Alberta.

Signaler un feu de forêt

Numéro sans frais : 310-FIRE (3473)

TOP