Print

Activités en piscine ou en eau libre

Les activités en eau libre incluent la baignade dans un lac ou dans l’océan. En plus des considérations générales s’appliquant à toutes les activités physiques, il est recommandé de suivre les considérations suivantes pour toutes les activités aquatiques.

 

Supervision des activités en piscine ou en eau libre

  • Il est recommandé qu’une supervision visuelle constante soit assurée par un sauveteur certifié, et ce, durant toute la durée de l’activité.
  • Au moins un superviseur doit détenir une certification à jour (par exemple, la certification Sauveteur national – option plage continentale ou piscine – offerte par la Lifesaving Society) ainsi qu’un minimum de 2 années d’expérience.
  • Le sauveteur désigné doit bien connaître la piscine ou le point d’eau où se déroule l’activité et être au fait des procédures à respecter à cet endroit.
  • L’enseignant doit accompagner les élèves lors de l’activité.
  • L’enseignant et le sauveteur doivent préalablement discuter du rôle de l’enseignant lors d’une situation d’urgence.
  • Les élèves doivent demander la permission de quitter la piscine, la rive ou le vestiaire.
  • Le ratio approprié élèves/sauveteur est dicté par les responsables de chaque emplacement. Pour les activités en piscine, le ratio est établi selon les normes de sécurité de la Lifesaving Society. Consultez les responsables de l’établissement pour connaître leurs exigences.
  • Pour les activités en eau libre, l’enseignant et le sauveteur se consultent afin de déterminer le ratio élèves/sauveteur approprié.
  • Une surveillance assidue et fréquente des vestiaires est recommandée.
  • Les directives locales relatives à la baignade doivent être respectées.
  • L’utilisation récréative d’une piscine ou d’un autre plan d’eau non surveillé par un sauveteur (par exemple, la piscine d’un hôtel lors d’une sortie de ski ou un lac lors d’une excursion en nature) devrait être limitée à certaines plages horaires et ne se faire que sous la supervision d’un adulte.

 

Considérations pédagogiques pour les activités en piscine ou en eau libre

  • Avant de permettre la baignade en eau profonde ou dans une zone où le courant pourrait entraîner les élèves en eau profonde, ceux-ci doivent rencontrer les exigences du programme Swim to Survive en complétant les 3 actions suivantes : effectuer une culbute en eau profonde, se maintenir à la surface en nageant sur place pendant 1 minute et nager sur une distance de 50 mètres. 
  • Le port d’un gilet de sauvetage ou d’un VFI est recommandé pour les nageurs peu expérimentés en eau profonde et là où un courant pourrait entraîner les élèves en eau profonde.
  • Une évaluation initiale des compétences en natation doit être effectuée en eau peu profonde, sans courant.
  • Les parents/tuteurs légaux doivent être mis au courant de toute sortie à l’extérieur du terrain de l’école, que ce soit pour une activité en piscine ou en eau libre.
  • L’enseignant/instructeur et le sauveteur doivent être mis au courant de tout antécédent médical pouvant avoir des conséquences sur la sécurité des élèves lors de l’activité.
  • Les procédures d’urgence doivent être expliquées aux élèves avant d’entrer dans l’eau.
  • Les jeux qui impliquent de retenir sa respiration de façon prolongée sont interdits.
  • Il est recommandé de prendre une douche avant d’entrer dans l’eau.
  • Les élèves qui ont des coupures ou des plaies infectées ne devraient pas entrer dans la piscine.
  • Les règles propres à la piscine municipale/locale ou de l’emplacement doivent être respectées. Les élèves doivent être mis au courant des règles et sont tenus de les respecter. Par exemple :
    • Il est interdit de courir ou de pousser ses camarades sur le bord de la piscine.
    • Il est interdit de mâcher de la gomme.
    • Il est interdit d’apporter ou de consommer de la nourriture près de la piscine.
    • Il est interdit d’apporter des objets en verre sur le bord de la piscine ou sur la plage.
    • Il est interdit d’obstruer la zone de plongeon.
    • Il est interdit de plonger en eau peu profonde.
    • Il est interdit de se chamailler dans l’eau.
    • Il est interdit de porter des chaussures sur le bord de la piscine.
    • Lorsqu’on est à une profondeur de moins de 2,5 mètres, l’entrée dans la piscine doit se faire les pieds devant.
  • Les règles peuvent varier d’un endroit à l’autre.

 

 

Équipement et installations pour les activités en piscine ou en eau libre

  • Avant de débuter une activité en piscine ou en eau libre, il est nécessaire de s’assurer que les conditions météorologiques sont propices à la tenue de l’activité, sans risque d’orage.

Activités en piscine ou en eau libre :

  • Les activités doivent avoir lieu dans une piscine scolaire ou communautaire. Il est interdit de tenir une activité dans une piscine privée.
  • Il faut dégager le bord de la piscine de tout obstacle ou excès d’eau.
  • Tout équipement électrique doit être branché adéquatement à l’aide d’une prise au sol.
  • Le matériel de sécurité de bas (bouées, perches, planches dorsales) doit être mis à la disposition des élèves et des enseignants, conformément aux directives de sécurité de la piscine.

Activités en eau libre :

  • L’utilisation d’une zone de baignade municipale ou communautaire est recommandée. En ce qui concerne l’utilisation de tout autre emplacement, consultez les normes de sécurité pour les activités en eau libre à : www.lifesavingsociety.org
  • L’enseignant doit s’assurer d’avoir accès aux articles suivants :
    • Sifflet ou tout autre dispositif de signalisation
    • Ligne d’attrape flottante
    • Perches
    • Planches dorsales
    • Couverture
    • Sel
    • Embarcation de sauvetage
  • L’enseignant doit s’assurer que la zone de baignade est :
    • clairement délimitée;
    • exempte d’obstacles;
    • délimitée par des bouées flottantes;
    • à une température adéquate;
    • claire et propre.
TOP